AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tom Elvis Jedusor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Elvis Jedusor
Admin


Nombre de messages : 29
Age : 26
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Tom Elvis Jedusor   Mar 1 Mai - 2:18

DJ :


Nom :

Jedusor (“jeux du sort” pour les fanatiques des jeux de mots sans la moindre once de subtilité)

Prénom(s) :

Tom Elvis (deux noms qu’il détestait particulièrement, mais bon, on choisit pas son prénom, on choisit pas sa famille non plus d’ailleurs)

Âge / Année :

quinze ans et par conséquent, cinquième année.

Caractère :

Jamais personne ne pourra se vanter d’avoir réussi à cerner le caractère de Tom Jedusor, et si quelqu’un le prétend, il est fort à parier qu’il se trouve bien en-dessous de la vérité. Pour beaucoup, et même ceux qui savent un peu plus de lui et voient plus clair en son jeu ne pourront jamais comprendre cet adolescent des plus mysterieux...Tom est en apparence un élève serieux et discipliné, qui n'accepterait en aucun cas de violer la moindre des règle stipulées dans un quelconque reglement, d’ailleurs, on lui a même donné la tâche de le faire respecter, en lui offrant le poste de préfet. Il est particulièrement charismatique, il sait se faire apprecier des autres, sachant parler de manière appropriée à son interlocuteur, quel qu'il soit, il en a acquit de cette manière une popularité conséquente. Il possède un grand talent de séduction, mais la flatterie et la soumission sont loin d’être des mots d’ordre chez le serpentard, s’il les emploie, c’est qu’il a des intentions différentes qu’il souhaite dissimuler, et il y parvient plutôt bien en règle générale. Il serait difficile de dire si Tom est sociable ou non, en un sens oui, puisqu’il n’a aucun mal à attirer la confiance des autres, mais dans un autre sens, qui pourrait affirmer, sans craindre de se tromper, être véritablement un de ses amis? Si certains le pensent peut-être, ils se trompent lourdement, car Tom n’a d’amour que pour le pouvoir, ce sentiment en d’autres circonstances ne lui inspire que du dégoût, et il a une certaine tendance à sous-estimer les sentiments, dont il semble lui-même au préalable dénué. Mais après tout, franchement, tous ces “je t’aime” et ces mots qui résonnaient si hideusement à ses oreilles pronnoncés à toutes les sauces, bien plus que nécéssaire, et avec une niaiserie à peine dissimulé étaient d’un pathéthique déconcertant, autant laisser son coeur de pierre là où il se trouve. D’ailleurs, n’y a-t’il rien de plus traître que l’amour? Les gens ont tellement tendance à se laisser aveugler par cette affection ridicule qu’ils adulent comme une divinité descendue sur Terre. Tom, lui, ne l’adule pas, et si certains y voient la faille du serpentard, ce dernier serait plus tenté de dire que c’était son arme la plus imparable. S’il ne tenait qu’à Tom de ne pas se montrer loquace, il s’executerait avec joie, ces conversations d’adolescents stupides aux préoccupations d’une bassesse incroable étaient d’un ennui...Mais bon, s’il passait son temps à se taire, il ne possederait sans doute pas l’influence qu’il a aujourd’hui. Le vert et argent ne possède pas la moindre once d’humour, et si vous voyez un semblant de sourire apparaître sur son visage, imaginez bien que c’est voulu ou bien que ce sourire est empreint d’un sarcastique et d’un sadisme incontestable. Il est d’un calme qu’on peut lui reconaître, il n’est pas du genre à s’ennerver pour un rien, et s’il bouillone, ce sera intérieurement, et personne n’y verra rien, sauf si les choses vont trop loin, auquel cas Tom saura intervenir...De manière bien plus radicale que n’aurait pu le faire quelqu’un d’autre, et il n’en est peut-être de cette manière que plus dangereux encore. Par ces nombreux aspects, Tom apparaît comme plus matûre que la plupart de ceux de son âge, et parvient même à imposer le respect parmi ceux plus âgés que lui. Tom est par ailleurs un garçon très intelligent, mais ce qui devrait être une qualité devient pour lui un atout qui vient rendre favorable les défauts les plus horribles qui soit. Le masque d'amabilité derrière lequel Tom sait se cacher n'est la que pour dissimuler une bien moins glorieuse personnalité. Tom n'est pas seulement un garçon ambitieux, sa passion du pouvoir lui permet d'accomplir les pires crimes, les plus horribles folies, en les cachant toujours et encore aux yeux des autres... Tom n'a donc aucune limite personnel, il serait prêt à tuer pour être le maître de ce qu'il désire posseder, et il y parviendra (d’ailleurs, en ce qui concerne le fait de tuer, ça aussi c’est déjà fait..). Il est d'une nature plutôt fière, mais sais ne pas se montrer vaniteux, il possède en somme les meilleurs talents de comédiens qu'un garçon calculateur et sans limite comme lui se doit d'avoir.

Description Physique :

Le premier mot qui viendrait à l’esprit en observant Tom? Eh bien, on pourrait dire qu’il est plutôt séduisant, et bien loin d’être désagréable à regarder...Par son physique séduisant, certaines personnes de la gente féminine sont d’ailleurs souvent loin d'être indifferentes au charme de Tom (et évidemment, je ne pense à personne en particulier en écrivant cette phrase). Tom est un garçon de grande taille, plus grande que la moyenne, ce qui ne fait tout de même pas de lui un géant (d’ailleurs, égaler Hagrid, qui avait deux ans de moins que lui, pourtant, en matière de taille, était chose impossible). Il n’est pas exceptionellement corpulent, ni excessivement maigre non plus, pas vraiment musclé, mais dans les normes, en peut-être légèrement plus mince. Son teint est plutôt pâle et accentue ses traits fins qui ajoutent à son charisme, ce teint pâle contraste parfaitement avec ses cheveux bruns, toujours parfaitement en place, sans que Tom ait besoin de faire attention à sa coiffure. Ses yeux sont d’une couleur noir ébène, et sont peut-être le seul et mince reflet de ses sentiments par l’intermediaire des lueurs fugitives et passagères qui parcourent ses yeux à quelques minces reprises. S’il se sait séduisant, Tom n’en est pas pour autant narcissique (en tout cas pas en ce qui concerne son aspect physique, ce qu’il a dû sacrifier physiquement pour accéder au pouvoir en est bien la preuve). Il sait cependant jouer de son physique si la situation l’exige, même si ce dernier est l’un des cadets de ses soucis.

Histoire :

Tom Elvis est, bien qu'il démentira autant qu'il le pourra ce fait, de sang-mêlé. Sa mère, Merope Gaunt mourut à Londres une heure après lui avoir donné naissance. Il s’agissait d’une descendante de Salazar Serpentard. Son père, Tom Jedusor, était un Moldu originaire du village de Little Hangleton,riche, snob, et qui se souciait peu de Merope et abandonna cette-dernière en découvrant qu'elle était une sorcière. Dit comme ça, nous voilà plongé dans un épisode de série stereotypée que serait “amour, gloire et beauté”. Enfin, je suis sûre que vous mourrez d’envie d’avoir plus de détails croustillants au sujet des circonstances de la naissance de notre Tom international, et d’ailleurs, c’est un chapitre de la vie de Tom, bien que ce soit un chapitre le concernant indirectement sur lequel il est impossible de ne pas s’arrêter en racontant l’histoire du futur mage noir, car ce chapitre est sans doute le plus significatifs de tous, et saurait expliquer une part de son caractère et de ses ambitions (non pas que j’aille jusqu’à l’excuser, mais disons qu’il y a eu certaines circonstances atténuantes...). Revenons donc au commencement de toute cette histoire, autrement dit, à Merope Gaunt, mère de Tom Jedusor. Merope vivait à Little Hangleton, dans...enfin, dans ce que certains auraient l’audace d’appeler une maison. Les Gaunt possédaient une réputation (sans doute justifiée) de gens peu fréquentables dont il vallait mieux se tenir à l’écart pour éviter les ennuis. On retenait avant tout les noms d’Elvis Marvolo et de son fils, Morfin Gaunt, pour leurs comportements particulièrement violent. A vrai dire, Merope, elle n’avait jamais eu la moindre réputation dans tout Little Hangleton, et c’était à se demander si ses habitants savaient seulement qu’elle vivait là... De son côté, Merope menait une vie difficile et contraignante, la réputation violente de son père et de son frère n’était pas seulement une rumeur, c’était une réalité, et quand ses parents n’avaient rien de mieux sous la main, c’était à elle qu’ils s’en prenaient, mais elle ne réagissait pas, depuis sa plus tendre enfance, elle avait été habituée aux coups, elle ne voyait pas pourquoi y changer quoi que ce soit, elle était même certaine de les mériter, elle était une cracmol ou presque, et pourtant descendante du célèbre Salazar Serpentard, descendance à laquelle son père s’accrochait malgré leur misère apparente. Ce ne fut qu’en grandissant que Merope commença à reconsidérer sa condition, sans pour autant jamais s’opposer à sa famille. Ce changement ne s’était malgré tout pas fait sur un coup de tête, il avait été la suite logique de la découverte d’un sentiment que Merope ignorait jusqu’alors : l’amour. Sentiment à sens unique, cependant, car le beau, riche et inaccessible Tom Jedusor sur lequel elle avait jeté son dévolu ignorait jusqu’à son existence. Pourtant, ce Tom doit bien être le père de Tom, non? J’y viens, j’y viens (c’est que je me passione à raconter la vie des Gaunt/Jedusor, moi! Et si ça vous ennuie, z’avez qu’à pas me lire!). Donc, un jour que Morfin avait encore joué à “attaquons donc un p’tit moldu, histoire de briser l’ennui”, les choses se passèrent mal, à force, eh bien, Morfin devait irrémediablement être déstiné à la prison, c’est en tout cas ce que le ministère de la magie pensait, et alors qu’ils avaient envoyés un de leurs employés faire le sale boulot qui consistait à aller rendre une petite visite plus ou moins courtoise aux Gaunt, les choses empirèrent pour Elvis Marvolo et son fils, le prix qu’il leur coûtat fut une entrée gratuite à la prison d’Azkaban (son climat chaleureux, ses gentils détraqueurs...). Merope se retrouva alors seule, et avaient l’intention de profiter de sa liberté pour enfin assouvir ses désirs. Mais la jeune femme eut rapidement la certitude que Tom Jedusor ne lui trouverait jamais le moindre intérêt. Cependant, elle avait fait trop de chemin pour tout abandonner maintenant, et elle n’abandonna pas, aux grands mots les grands remèdes, son remède avait pour nom philtre d’amour. Je ne pense pas avoir à expliquer les effets de ce genre de philtres, quoi qu’il en soit, sous l’emprise de cette potion, Tom Jedusor et Merope Gaunt (devenue plus tard Jedusor) se marrièrent... Puis Merope tomba enceinte. Ayant conservé le fol espoir que Tom Jedusor puisse l’aimer vraiment, apprenant qu’elle était enceinte, Merope cessa de lui administrer du philtre d’amour... Et ce dernier rentra chez lui quelques jours plus tard, laissant Merope seule, sans richesses (mise à part un certain medaillon...), et enceinte....
Peut-être Tom était-il déstiné à donner la mort, qui sait? Quoi qu’il en soit, quelques instants seulement après qu’il fut né, sa mère mourrut dans un orphelinant moldu où elle avait décidé de laisser son fils. Elle eut seulement le temps de dire qu’elle voulait que ce fils se nomme Tom Elvis, avant de rendre son dernier souffle.
Bien romanesque, me direz-vous, eh bien oui, et si vous avez peut-être déjà compris ce que le récit précédent permet de faire comprendre, la suite des événements le montrera peut-être de façon plus flagrante. Après la mort de sa mère, donc, Tom fut élevé dans cet orphelinat moldu de Londres . On ne peut pas vraiment dire qu’il y conserva ses meilleurs souvenirs, bien au contraire, sa vie à l’orphelinat l’a peut-être fait détester plus encore les moldus qu’il n’était déstiné à les haïr. Tout le monde, de Tom à la directrice, Mrs Cole, en passant par les autres pensionnaires de l’orphelinat se rendirent rapidement compte que Tom n’était pas tout à fait normal, il avait même plutôt tendance à effrayer les enfants de son entourage... Et pour cause, des événements surprenant et inquiétants qui semblait liés à ce garçon avaient eu lieu à plusieurs reprises, on pourra retenir parmi eux le plus significatif de tous..Enfin, pour moi, en tout cas, ces certains. Cet événement, c’est la pendaison d’un lapin (reste à savoir s’il était malin ou non) à une poutre du toit de l’orphelinat. Autant dire que la directrice de l’orphelinat et ses pensionnaires ne rêvaient que d’une chose, voir ce garçon des pus bizarres partir au plus vite.
Et ce veu fut exaucé quand Dumbledore vint parler à Tom de son admission à Poudlard, cependant, enthousiasmé à l’idée de se découvrir différent des autres, et de posséder des pouvoirs peut-être plus développés que la moyenne, Tom en dit sûrement trop au futur directeur de Poudlard ce jour-là, et livra une part de lui-même et de la personnalité qu’il se plairait tant à cacher par la suite. Cette erreur de sa part lui a fait perdre toute tentative de gagner un jour l’entière et totale confiance du professeur de métamorphose. Dès lors, Tom commença à se poser des questions sur ses origines, et supposa que sa mère était une Moldue et qu'il tenait ses pouvoirs de son père.
A son entrée à Poudlard, il fut envoyé sans la moindre hésitation dans la maison des verts et argent, où il avait incontestablement sa place, là, il commença ses études et à se faire un nom et une réputation qui ne cessa alors de prendre de l’ampleur, et dans le bon sens, il est rapidement devenu extrêmement populaire et influent, apprécié par la quasi totalité des professeurs de Poudlard pour ses notes excellentes et son attitude studieuse. Au niveau relationnel, au fur et à mesure que les années passèrent, il commença à rassembler auprès de lui de nombreux verts et argents, plus considérés comme des sujets par Tom que comme de véritables amis. Il eut aussi affaire à plusieurs revers de cette forme de popularité, d’une part, les groupies, ou plutôt la groupie, collante et agaçante qu’était Victoria Clayton, qui passait outre l’indifférence totale que lui vouait Tom, d’autre part, les gryffondors en général, et Edward Atterberry en particulier, un « impotent qui se mêle d’affaires qu’il ne peut pas comprendre » qu’il n’arrive à contrer qu’indirectement, par l’intermédiaire de sa soeur, Elizabeth, autour de laquelle il tourne pour faire rager son frère, bien que lui-même ne ressente absolument rien pour la jeune fille (encore faudrait-il qu’il soit capable de ressentir quelque chose pour qui que ce soit).
iIl est à préciser que, durant ses quatres précédentes années d’étude, Tom s’est livré à des recherches assidues et qui furent vaines sur les origines de son père, croyant toujours que celui-ci a été jadis élève de Poudlard. Devant cette absence totale d’information à son sujet; Tom se voit obligé d'admettre que son père n'a jamais fait ses études à Poudlard et qu'il était encore moins un sorcier. Ce sera l’un des déclics qui formera sa peprsonnalité, car il vouera alors une haine implacable envers son père (futur défunt ^^-), c'est pourquoi il décidera plus tard de changer de nom (il ne voulait pas porter le nom d'un "sale Moldu" qui a abandonné sa mère, et ça se comprend, n’est-ce pas?). Il se mit donc à effectuer des recherches sur ses origines « maternelles » et découvrit que c'était en réalité sa mère qui était une sorcière, et qu’elle était qui plus est descendante directe de Salazar Serpentard (de quoi prendre la grosse tête, non?). Il découvrit alors aussi sa capacité, comme son aïeul, de parler le Fourchelang, par la même occasion, il apprend l'existence d'une certaine Chambre des secrets  à Poudlard, qu’il serait le seul ) pouvoir l’ouvrir... Inutile de dire que c’est bien dans ses projets.

Commentaires en plus : Euh... Vive les lapins malins, les serpentards et Tom est le meilleur!!!


Dernière édition par le Mar 1 Mai - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://around-1942.forumactif.com
Tom Elvis Jedusor
Admin


Nombre de messages : 29
Age : 26
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Tom Elvis Jedusor   Mar 1 Mai - 2:18

HJ :



Quel âge avez-vous ? seize ans.

Où avez-vous découvert le forum ? ben, j’en suis l’une des admins.

Qu'en pensez-vous ? ehe, sans me vânter, il est genialissime!

Pensez-vous pouvoir venir régulièrement ? Ouiouioui

Connaissez-vous quelqu'un sur le forum ? Par msn ? Personnellement ? Ben, Edward, quoi!!

Et enfin... les deux phrases du forum qui pouvent que vous avez lu le réglement : A la chasse aux lapins malins
Le lapin malin est une espèce respectée et protégée par la SDLMO - Société de Défense des Lapins Malins opprimés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://around-1942.forumactif.com
 
Tom Elvis Jedusor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Logan Echolls
» What about playing chess?
» Modèle de présentation
» Yseult et le reste du monde [72%]
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Around 1942 :: Hors Jeu :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: